Lexique du cuisiniste


Cuisine / mercredi, avril 5th, 2017

Le vocabulaire du cuisiniste

Comprendre les termes propres au langage technique du cuisiniste vous aide à mieux comprendre les différentes composantes de votre cuisine.

Alèze

L’alèze (ou  « alaise ») est un élément de finition de la cuisine qui se compose d’une pièce moulurée, en bois, à la teinte de la cuisine, et destinée à la décoration et à la protection des chants des plans de travail carrelés. Cette pièce doit être découpée en longueur, ajustée aux angles, et collée sur le bord du plan de travail, à la pose.

Amortisseur

Accessoire pneumatique qui se monte sur les charnières des portes ou les glissières des tiroirs et destiné à insonoriser ceux-ci lors de la fermeture.

Crédence

Espace mural vertical compris entre le plan de travail et le dessous des éléments hauts. Cet espace est à couvrir et à équiper de manière à en assurer l’étanchéité, la propreté et l’harmonisation avec la cuisine. Il pourra être, au choix, carrelé, peint, recouvert de panneaux de bois ou stratifié, de verre ou d’inox, et agrémenté de divers supports pour les ustensiles et accessoires. C’est aussi dans cet espace libre que seront implantées les prises d’alimentations pour le petit électroménager et les éclairages de plan.

Chant

Le chant d’un panneau ou d’un plan de travail définit sa tranche, son épaisseur. C’est une partie souvent frontale et toujours beaucoup plus longue que large. De ce fait, elle est plus exposée et plus sensible que le reste des surface. Par extension ce terme définit aussi la bande de protection et de décoration qui peut être collée sur cette zone.

Cache lumière

Bandeau de décoration souvent travaillé ou mouluré aussi appelé « Paralume », et destiné à dissimuler à la vue les sources d’éclairage du plan. Le cache lumière est à ajuster à la pose et vient s’inscrire sous les éléments hauts, en léger retrait par rapport aux façades de manière à protéger les yeux des éblouissements tout en s’intégrant comme habillage esthétique.

Corniche

Moulure décorative souvent travaillée ou moulurée et destinée à habiller la ligne haute des meubles. La corniche est à ajuster à la pose. Elle vient s’inscrire en surplomb, au dessus des façades des meubles hauts, et en suit le contour.

Caisson

Terme désignant le cube ouvert formé par les planches des côtés, du haut et du bas, et le fond du meuble. C’est donc la carcasse nue du meuble, dépouillée de ses accessoires, ses portes et ses tiroirs.

Charnière

Pièce mécanique articulée permettant l’ouverture, le démontage et le réglage des portes. Une charnière se présente, en général, en deux parties enclipsables, dont l’une reste sur la porte et l’autre sur le caisson, permettant ainsi un décrochage et un raccrochage rapide des portes. Le réglage en hauteur, en alignement et en dévers se fait simplement par l’action sur trois vis.

Fileur

Pièce technique, en bois, en harmonie avec les façades tant dans leur qualité, que dans leur teinte ou leurs finitions, destinée à terminer ou combler esthétiquement une ligne de meuble quand celle-ci rencontre un obstacle, un angle ou un mur. Il existe ainsi des fileurs spécifiques dans la taille des armoires, des meubles hauts ou bas.

Façade

Terme désignant la partie frontale de la cuisine, et par extension l’ensemble des portes, fileurs et joues décoratives. C’est la façade des meubles de cuisine qui donne l’atmosphère et l’âme de la pièce. Le choix des façades est un moment décisif dans la conception d’une cuisine qui en déterminera l’ambiance et la forme.

Fiche à lacet

Élément en option sur les cuisines de style rustiques qui se compose d’une charnière extérieure au meuble et visible, cylindrique et verticale qui articule la porte par sa tranche. La fiche à lacet ne se monte pas directement sur le chant du caisson, mais vient se prendre sur un cadre en bois massif au coloris de la cuisine et posé en recouvrement des chants du caisson.

Glissière

Accessoire métallique, articulé en plusieurs parties et destiné à guider la sortie des tiroirs.

Joue

Terme consacré à toute les parties latérales de la cuisine, les coté du caisson ou les panneaux de maintien qui s’installent en bord des appareils. Une joue peut être décorative, dans ce cas elle est harmonisée à la teinte et aux finitions des façades ou pourra supporter un panneau d’habillage en bois massif du même aspect que les portes.

Pied

Vérin qui supporte le meuble bas et permet son réglage en hauteur.

Plinthes

Pièce de bois plane aussi appelée « socle » et destinée à recouvrir les pieds de meubles en cachant l’espace sanitaire sous les meubles. La plinthe est montée en retrait par rapport à la façade de manière à ne pas gêner le passage des pieds.

Post-formé

Qualité des plans stratifiés dont le chant est arrondi en usine. Le chant post-formé implique une jonction de plan spéciale dont l’amorce doit être à 45° dans les angles.

Plan snack

Utilisation particulière d’un plan de travail de plus faible profondeur et posé en hauteur par rapport au plan principal. Il est alors supporté par des équerres ou des jambages spécifiques. Ce plan est destiné à utilisation de type bar, desservi par des tabourets hauts, pour un repas rapide, un petit déjeuner ou un apéritif en cuisine. Il sert également à la séparation de la cuisine et de la zone de vie dans le cas d’une cuisine ouverte ou à l’américaine.

Tirant

Pièce métallique munie d’une tige filetée servant à joindre et à serrer entre eux deux plans de travail.

Vide sanitaire

Espace vide réservé aux passage des tuyauteries et des alimentations à l’arrière des éléments bas.

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *